architecture

Centre George Pompidou / Renzo Piano et Richard Rogers

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-04
Centre George Pompidou / Renzo Piano et Richard Rogers Il a été changé: 2012-10-26 di Maria Chiara Paccara

Photo: Maria Chiara Paccara

Le Centre National d'Art et de Culture Georges Pompidou, ouvert au public en Janvier 31 1977, est situé à Paris, rue Beaubourg 19, il est également connu en français comme Beaubourg. Le bâtiment est le travail du Studio Piano et Rogers.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-02

Apparence subjectivement désagréable (fonction non aléatoire), le Centre est un travail objectivement presque parfait car il répond parfaitement à ce qui était le but de sa création, à savoir la création d'une structure appropriée à chaque type d'événement culturel pour arrêter le déclin de la Paris à partir de la scène de l'art et de maintenir son statut de toile de fond pour l'art contemporain dans le monde, le désir d'ouvrir la créativité française dans le monde et le désir de créer un grand monument dans la capitale que représente l'architecture de la seconde moitié du XXe siècle, qui, à cette époque, il était insignifiant.

En fait, ce bâtiment peut être considéré comme un «monument» qui a l'intention de frapper l'imagination populaire, il est une véritable machine de publicité, le choix de l'emplacement est provocateur, qui consiste à insérer une structure hyper et mécanique dans un cadre historique si parfaitement qu'il caractérise.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-06Photo: Maria Chiara Paccara

Elle initie ainsi la tendance de l'architecture contemporaine qui va par le nom de High-tech.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-10Photo: Maria Chiara Paccara

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-16Photo: Maria Chiara Paccara

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-11Photo: Maria Chiara Paccara

Le concours pour le projet a été annoncé par le Président de Pepubblica George Pompidou et a été remportée, choisi parmi d'autres projets 681, de la très jeune et inconnu Richard Rogers e Renzo Piano.

Ces deux architectes ont réussi a répondre aux exigences que le client requis par l'aggravation de la pinata libre, propre de la méthodologie de haute technologie: la plante est répétée pendant cinq étages en hauteur, une grande flexibilité qui se traduit par un espace intérieur neutre, dans ce cas, un rectangle × 50 70, disponible tous les joints internes possibles en déplaçant le long du périmètre du bâtiment et des installations.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-08Photo: Maria Chiara Paccara

Réside précisément dans ce la grande innovation du Centre Pompidou, le mouvement sur le boîtier statique des éléments, des systèmes, des connexions, des escaliers et des ascenseurs, etc., Jusque-là, toute la structure est aussi le plus innovant, avait soigneusement, sinon à cacher, au moins ne pas exposer leurs «secrets». Bien que cela vous ferait naître des besoins fonctionnels purs, en fait, il se traduit par une recherche stylistique.

Preuve en est l'escalier extérieur, présente dans la façade principale, une sorte de tunnel de verre, à juste titre identifié avec son flux de vie des visiteurs, comme l'élément le plus marqué l'ensemble de la composition.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-05Photo: Maria Chiara Paccara

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-07Photo: Maria Chiara Paccara

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-09Photo: Maria Chiara Paccara

Alors que dans le rapport secondaire, il est tout à fait chemin des tuyaux de la plante qui curvandisi aussi haut aussi déterminer le volume du bâtiment de ce côté.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-12Photo: Maria Chiara Paccara

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-17photos: Virgilio Conti

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-14Photo: Maria Chiara Paccara

En bref, une architecture est devenue plus d'une décennie parfaitement mis en œuvre qui rend le spectacle souvent à un niveau élevé avec les événements qu'il héberge.

Cela suffit pour en faire un "monument" de l'architecture contemporaine.

Richard Rogers Centre Pompidou, Renzo Piano-01

Vous aimerez aussi

répondre