Conception

Deux sculptures vivantes exposées au Centre Pompidou incarnent les futures formes d'intelligence spatiale

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio
Deux sculptures vivantes exposées au Centre Pompidou incarnent les futures formes d'intelligence spatiale Il a été changé: 2019-02-26 di Benedetto Fiori

Claudia Pasquero et Marco Poletto, fondateurs de ecoLogicStudio et leurs partenaires de recherche: le Urban Morphogenesis Lab de The Bartlett UCL, le Synthetic Landscape Lab de l'Université d'Innsbruck et le CREATE Group / WASP Hub Denmark de l'Université du Danemark du Sud participent à l'exposition «La Fabrique du vivant »[Le tissu de la vie] au Centre Pompidou à Paris (20 février - 15 avril 2019).

L'exposition, qui fait partie de la série Mutations-Créations et organisée par Marie-Ange Brayer avec Olivier Zeitoun, retrace l'archéologie du vivant et de la vie artificielle.

Comme l'affirment les conservateurs, à l'ère du numérique, une nouvelle interaction émerge entre la création et les domaines des sciences de la vie, des neurosciences et de la biologie synthétique. La notion de «vivant» prend une nouvelle forme d'artificialité, qui imprègne toute l'Urbansphère - l'appareil global de l'urbanité contemporaine. Ici, la miniaturisation, la distribution et l'intelligence des réseaux urbains artificiels ont atteint la complexité humaine, générant des processus évolutifs de la vie synthétique sur Terre.

Dans ce contexte, une équipe multidisciplinaire dirigée par les architectes Claudia Pasquero et Marco Poletto, a créé des «jardins in-humains», deux sculptures vivantes imprimées en 3D réceptives à la vie humaine et non humaine. Ces pièces abordent les diktats de la rationalité humaine avec les effets de la proximité avec l'intelligence artificielle. Les deux sculptures ont été développées en "collaboration" avec des organismes vivants, en particulier des colonies de cyanobactéries photosynthétiques, HORTUS XL Astaxanthin.g, et le collectif Asian Fawn Tarantulas, XenoDerma. Leur travail non humain est médiatisé par des sous-structures spatiales développées par les artistes tout en étudiant des modèles biologiques d'endosymbiose. Ces structures sont conçues et fabriquées de manière algorithmique à l'aide d'une technologie d'impression 3D haute résolution à grande échelle.

Les deux pièces sculpturales sont destinées à être des prototypes spéculatifs à l’échelle 1: des architectures vivantes 1, une nouvelle génération de peaux à l’architecture biophile et riche, sensibles à la vie urbaine.

 

HORTUS XL Astaxanthin.g

(ecoLogicStudio en collaboration avec l'Université d'Innsbruck - Synthetic Landscape Lab, CREATE Group / WASP Hub Denmark - University of Southern Denmark)

Dans HORTUS XL Astaxanthin.g, un algorithme numérique simule la croissance d'un substrat inspiré de la morphologie des coraux. Celui-ci est déposé physiquement par des machines d'impression 3D en couches de 400 microns, soutenues par des unités triangulaires de 46 mm et divisées en blocs hexagonaux de 18,5 cm. Les cyanobactéries photosynthétiques sont inoculées par des biogels dans des cellules triangulaires individuelles, ou bio-pixels, formant les unités d'intelligence biologique du système. Leurs métabolismes, alimentés par la photosynthèse, transforment le rayonnement en oxygène et en biomasse. La valeur de densité de chaque bio-pixel est calculée numériquement afin d'organiser de manière optimale les organismes photosynthétiques le long des iso-surfaces d'un plus grand rayonnement entrant. Parmi les organismes les plus anciens de la Terre, l'intelligence biologique unique des cyanobactéries est réunie dans le cadre d'une nouvelle forme d'architecture bio-numérique.

Au printemps 2019, HORTUS XL Astaxanthin.g sera exposé au MAK - Museum of Applied Arts de Vienne.

 

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

La Fabrique du Vivant, ecoLogicStudio

 

XenoDerma

(Urban Morphogenesis Lab dirigé par Claudia Pasquero au Bartlett UCL)

Dans XenoDerma, la morphogenèse de la toile d'araignée est interceptée avec une armure spatiale artificielle, conçue par algorithme et imprimée en 3D. L'esprit des araignées, dans ce cas, les tarentules faon d'Asie, ne réside pas entièrement dans leur corps, car leurs toiles constituent une forme de pensée spatiale. Les informations de leurs réseaux deviennent partie intégrante de leurs systèmes cognitifs. Le comportement des araignées et la production de soie sont reprogrammés dans XenoDerma grâce à la conception de la sous-structure imprimée en 3D et de ses caractéristiques géométriques. Le résultat recherche consciemment les ambiguïtés productives, révélant la beauté extraterrestre de ses morphologies soyeuses, une intelligence qui réside quelque part à l'intersection des domaines biologique, technologique et numérique.

 

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

La Fabrique du Vivant, XenoDerma

CRÉDITS

HORTUS XL Astaxanthin.g, 2019, substrat imprimé, micro-algues dans un milieu biogel, 3 x 320 x 272 cm

conception: ecoLogicStudio (Claudia Pasquero, Marco Poletto, Konstantinos Alexopoulos, Matteo Baldissarra, Michael Brewster)

Partenaire de recherche pour les systèmes biologiques et d'impression 3D et le développement de la production: Laboratoire de paysages synthétiques, IOUD, Université d’Innsbruck (Prof. Claudia Pasquero, Maria Kuptsova, Terezia Greskova, Emiliano Rando, Jens Burkart, Niko Jabadari et Simon Posch); Consortium Photosynthetica (www.photosynthetica.co.uk)

Partenaire de recherche pour les systèmes imprimés 3d et le développement de la production: CREATE Group / WASP Hub Danemark - Université du Danemark du Sud (SDU) (Prof.Roberto Naboni, Furio Magaraggia)

Ingénierie: Ingénierie de structure YIP, Manja Van De Worp

Support matériel moyen microalgal: Ecoduna AG

Support matériel d'impression 3D: Extrudr

 

XenoDerma, 2018, morphologies de la soie d'araignée (Tarantules Asiatiques) informées par le substrat imprimé 3D, 118 x 34 x 93 cm

Conception, production et recherche: Urban Morphogenesis Lab (Directeur du laboratoire: Claudia Pasquero Cluster. Chercheurs: Filippo Nassetti, Emmanouil Zaroukas. Équipe de conception: Mengxuan Lii, Xiao Liang.) B-Pro, École d'architecture Bartlett, UCL 

www.urbanmorphogenesislab.com

Vidéo sur les jardins humains, 2019 by ecoLogicStudio

Concept: Claudia Pasquero, Marco Poletto

Production et édition: Konstantinos Alexopoulos, Michael Brewster

La Fabrique du Vivant 20 Février - 15 Avril Galerie 2019 4 - Centre Pompidou, Paris

www.centrepompidou.fr

Vous aimerez aussi

répondre