Giulio Iacchetti

Considéré comme l’un des meilleurs concepteurs capables d’interpréter la transition entre l’ancienne et la nouvelle génération, Giulio Iacchetti, après une période à la Faculté d’architecture, arrive ensuite dans une école de design de la région de Lombardie, où il trouve son contexte idéal.

Giulio Iacchetti

Giulio Iacchetti

Bien que inspiré par la grande tradition des maîtres italiens, tels que Castiglioni e Mari, sa créativité se matérialise dans la production d’objets utiles, qui considèrent l’esthétique non pas comme un aspect superflu, mais comme un élément essentiel du projet.

La technique associée à la beauté devient ainsi une présupposition fondamentale de son travail, centrée sur des phases de conception soigneusement étudiées.
L'une des caractéristiques que Iacchetti aime le plus est la possibilité d'avoir plusieurs visions d'un même thème, basées sur un dialogue interpersonnel constructif.

Centré sur la conviction que l’Italie est le berceau de la civilisation du design, ses idées s’inspirent d’une profonde dimension humaniste qui présuppose toute compétence en design.

Concepteur anti-élitiste par excellence, Giulio Iacchetti pense que sa mission est de concevoir des objets pouvant être utilisés par le plus grand nombre possible de personnes, même dans le but d'améliorer leurs goûts esthétiques.

Une conception au service de ceux qui utilisent ses produits devient donc le but principal à suivre, en essayant d’interpréter de manière constructive les besoins individuels.

Outre le design industriel et le design à grande échelle, Iacchetti aime expérimenter, comme celui lié à l'inutilité, ce qui lui a permis de créer la collection Useless Knives ou le projet Ossi / Ossimori, afin de réaffirmer la valeur plastique des objets.


Affichage de tous les résultats 16